L’art de la méditation

C’est quoi la méditation ?

Chacun d’entre nous déployons beaucoup d’efforts afin d’améliorer les conditions extérieures de notre existence (travail, argent, loisirs, …). Au final, c’est toujours notre esprit qui traduit notre perception du monde en bien-être ou souffrance.

Si nous transformons notre façon de percevoir, nous pouvons transformer la qualité de notre vie. Nous pouvons opérer cette transformation en entrainant notre esprit, c’est cet entrainement que l’on appelle « méditation ».

L’amour altruiste

La quête du bonheur égoïste est vouée à l’échec puisque c’est la raison même de notre mal-être. Nous dépendons tous les uns les autres et personne ne désire souffrir.

Ce que la méditation n’est pas

  • Une pratique centrée sur soi-même / égoïste. En réalité c’est une démarche ayant pour but d’éliminer l’obsession de soi et de cultiver l’amour altruiste.
  • Une pratique pour faire le vide dans son esprit
  • Engager l’esprit vers des cogitations sans fin pour analyser le passé ou le futur
  • Un simple processus de relaxation

Comment méditer ?

La pratique bouddhiste n’exige pas de renoncer à tout ce qui est réellement bénéfique dans notre existence, mais plutôt d’abandonner les causes de la souffrance auxquelles nous nous attachons souvent comme à des drogues. Nous devons tous apprendre à éliminer les poisons mentaux tels que l’ignorance, la malveillance, l’arrogance et la jalousie qui sont tous liés à l’attachement au « moi ».

Posture physique

  • Jambes croisées dans la posture du vajra (posture du lotus)
  • Les mains reposent sur le giron
  • Les épaules légèrement relevées et penchées vers l’avant
  • La colonne vertébrale est bien droite
  • Le menton est légèrement rentré contre la gorge
  • La pointe de la langue touche le haut du palais
  • Regard dirigé droit devant soi, les yeux grands ouverts ou mi-clos

La respiration

Lors de notre méditation nous pouvons utiliser la respiration comme support de concentration. Ainsi, nous pouvons méditer sur le va-et-vient de notre souffle. Pour ce faire nous pouvons :

  • Tourner notre attention sur notre respiration
  • Maintenir notre attention dessus
  • Etre pleinement conscient de ce qui la caractérise

Se questionner

Interrogeons-nous en ayant toujours à l’esprit l’amour altruiste, ainsi nous pouvons par exemple :

  • Questionner nos comportements, identifier en nous des potentiels de changement et d’amélioration.
  • Apprécier le don qui nous a été donné qu’est la vie humaine qui nous permet de nous soucier des autres et éliminer la souffrance.
  • Prendre du temps pour nous laisser submerger par le puissant amour altruiste qui nous entoure (l’amour de notre mère par exemple), en être reconnaissant. Imaginer après des situations douloureuses vécues par d’autres, laisser surgir la compassion et envoyer à ces personnes tout notre bonheur et notre vitalité.

De bon matin, la méditation donnera un tout autre parfum à notre journée.

Je ne me revendique absolument pas comme expert sur ce sujet qu’est la méditation et souhaitais via cet article vous partager ce que j’avais pu retenir de cette lecture. J’espère que cela a pu vous être utile.

--

--

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store